Dans ce paradigme numérique, l’usage de termes métaphorique tel que « fenêtre » (window), « ami » (friend) ou encore « corbeille » (recycle bin) sont déjà familiers à la plupart d’entre nous. Mais qu’advient-il lorsque l’on décontextualise des concepts tels que la notion d’ « hyperlien » (hyperlink), unfriend (« retirer de la liste d’amis »), « hashtag » (« ou mot-dièse ou mot-clic ») ou autre déviations linguistiques natives de l’ère numérique pour les restituer à l’univers tangible de la matière ?
En le destituant de sa complexité technologique, une telle stratégie de déplacement permet-elle de questionner ce nouveau médium et son influence sur nos normes quotidiennes ?

From Bits to Paper, Cardboard and ABS propose dans un premier temps une résidence artistique regroupant une sélection de 6 artistes nommés à l’issue d’un appel à projet international.

Ces artistes seront mis au défi de créer des nouveaux objets s’accordant à la stratégie – évoquée ci-dessus – de déplacement/ décontextualisation signes et symboles propre à l’ère numérique vers un contexte matériel tangible. Bien qu’ils seront invités à n’utiliser que des outils essentiellement analogues tels que le papier, le carton, l’ABS ou encore le bois, ils pourront engager dans leur processus créatif, des techniques numérique tels que l’extraction de données, la vision par ordinateur, la réalité augmentée, le vidéo mapping etc.
En outre, ils seront encouragés à penser et réaliser leurs projets in situ – concernant l’espace intérieur / extérieur et alentours spécifique au site du Shadok.

Cette résidence s’intégrera au programme du Shadok de différentes façons:

Dans un premier temps, la création d’œuvre originales produites et exposées sous son toit – ce processus sera théoriquement et techniquement encadré et soutenu par un chef de projet/ commissaire d’exposition. Mais aussi, un encouragement à la collaboration entre les artistes eux-mêmes et l’équipe du Shadok.
Enfin, une thématique de résidence – L’usage critique des technologies liée à l’utilisation de matériaux analogues – qui en accord avec le mode opératoire et les préoccupations du Shadok – se définissant comme un « lieu-outil» visant à favoriser la rencontre, le partage et l’émergence de nouvelles pratiques artistiques liées à l’ère numérique.
A la fin de cette résidence, une exposition sera mise en place afin d’en présenter le résultat : les six projets des artistes en résidence ainsi qu’une sélection sommaire de divers œuvres contemporaines faisant écho à la thématique.

Directeur de projet et commissaire d’exposition: Filipe Pais
En collaboration avec Géraldine Farage

Une résidence – du 08 Février 2016 au 09 Mars 2016

 Un appel international à résidence rassemblera 6 artistes qui auront l’opportunité de développer ses projets pendant un mois dans les installations du Shadok à Strasbourg. Les artistes seront accompagnés par l’équipe du Shadok. Le soutien technique mais aussi théorique sera assuré par l’équipe du Shadok en collaboration avec Filipe Pais.

 Appel à projets : Processus de sélection

L’appel à projets demande aux artistes et créateurs l’envoi d’un projet à développer pendant le mois de la résidence. La sélection des artistes sera basée sur la qualité des propositions ainsi que sur la possibilité d’exécution du projet pendant la période de résidence. La qualité du portfolio de l’artiste sera aussi prise en compte.

Date limite de candidature le 16 décembre 2015.

Téléchargez l’appel à projet.

 

 

 

 

PARTAGER
Share with your friends










Submit
Imprimer