Au programme

Conférence dans le cadre de la semaine de « La philosophie hors ses murs »

Pourquoi nous aventurons-nous avec tant de passion dans des jeux-vidéo qui nous promettent la répétition indéfinie de l’humiliant « Game Over » ?

Si nous acceptons de terminer un jeu au prix de tant de frustrations, c’est peut-être que nous ne jouons pas tant pour le plaisir de la détente que pour le bonheur d’accroître notre puissance.
En utilisant des concepts provenant de la philosophie de Nietzsche, nous verrons qu’en accomplissant les épreuves d’un monde virtuel, on ne s’éloigne pas de la réalité, mais qu’on s’en rapproche ; et que si « le monde est un jeu divin par-delà le bien et le mal », le jeu vidéo, plus qu’aucune autre expérience, peut apprendre à nous faire aimer notre monde tel qu’il est.

 


Entrée libre – Tout public

Proposé et animé par Florent Basch, professeur de philosophie

En partenariat avec le Shadok

Où : Salon (rez-de-chaussée)


 

 

Où ?


Le Shadok
25 presqu'ile André Malraux, 67100 Strasbourg
67000 Strasbourg
03 68 98 70 35

PARTAGER
Share with your friends










Submit
Imprimer