ANTHROPOSOL – Fabriquons nos sols fertiles

AnthropoSol évolue dans une idée du VIVANT. Je souhaite mettre en avant à travers ce projet le fait que nous faisons tous parti du Vivant, nous sommes fait de matière vivante, que nous nous nourrissons de matières issues du vivant et que nous survivons grâce au vivant.

A une heure où l’idée d’écologie (du grec oikos [maison, habitat] et logos [discours]) prend de plus en plus d’importance, tant dans la conscience que nous avons de notre biosphère et des défis mondiaux actuels, que dans nos choix de consommation, AnthropoSol explore et questionne, au travers du processus de compostage, la relation de l’Homme au Vivant, la notion de déchet /ressource, et la place du vivant dans notre sphère domestique.

 

Le sujet de recherche, le COMPOSTAGE, est abordé ici avec une approche domestique, ludique et pédagogique. Comment rapprocher ce processus de transformation et de valorisation de ressources organiques au plus près de nous, jusque dans notre espace de vie quotidien ? Comment faire évoluer nos mentalités sur ce que nous voyons comme des déchets, vers ce que l’on peut considérer comme des ressources ?

Ainsi lors de cette résidence, plusieurs prototypes de composteurs domestiques sont conçus et fabriqués sur place, notamment grâce aux outils de fabrication numérique du fablab du Shadok. L’étape suivante est leur expérimentation à travers différentes « recettes » de matières à composter et différentes techniques (vermicompostage, compostage traditionnel..).

 

AnthropoSol est également une expérience du Faire et du FAIRE ENSEMBLE.

A travers ce projet je cherche à générer des rencontres, croisements d’idées et participations autour de ce sujet particulier. Mon rôle ici consiste à nouer des liens, des participations et partenariats, le projet évoluant ainsi au travers de croisements et convergences imprévues.

La fabrication de composteurs domestiques étant l’activité centrale de cette résidence, AnthropoSol met ainsi en lumière un processus de prototypage d’un objet design. Concevoir, prototyper, expérimenter, mettre en application, corriger, agrémenter et faire évoluer, sont autant d’étapes qui permettent de créer un objet fonctionnel, original et adapté.

La dynamique collaborative est ici mise en avant avec la possibilité de partager ses idées, co-concevoir, modifier, critiquer. Cette approche s’inscrit dans les mouvements DIY, open-source, open-design où n’importe qui peut s’emparer d’un objet, se l’approprier et partager sa vision des choses.

A travers ce sujet de compostage domestique et cette approche collective et ouverte, je vous invite à être acteur et fabriquer ensemble nos sols fertiles !

 

 

PARTAGER
Share with your friends










Submit
Imprimer