Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs est le cycle thématique fil rouge de l’année 2019 au Shadok.

Concentrée autour du thème général de la science-fiction (SF) et de son impact sur la société, cette série d’événements mêle expositions, rencontres, ateliers, performances, résidences avec des créatifs, des artistes, des chercheurs, des auteurs et des experts de février à octobre.

Hacking et société (du) libre
du 10 au 25 avril

La figure du hacker est souvent confondue, en science-fiction, avec celle du pirate informatique. Le hacker est à envisager comme un as du code, un expert capable de défier toutes les sécurités des logiciels et des réseaux, mais également un personnage moral, dont les mots d’ordre sont la libre circulation de l’information, le partage et la mutualisation des savoirs et des données.

Né dans les années 1950, le hacker et ses idées se diffusent massivement entre les années 1980 et 2000 où de nombreuses normes informatiques permettent l’échange et la diffusion des connaissances. L’éthique défendue par les hackers perdure aujourd’hui dans la société (du) libre. Comment s’exprime-t-elle? Qui sont les artistes, chercheurs, ingénieurs qui s’en inspirent ?

Ces questions seront abordées par Frédéric Deslias, la société de production interactive Red Corner et l’écrivain Alain Damasio, qui viendra présenter son nouveau roman, « Les Furtifs » (éditions La Volte) en exclusivité.
Ils seront accompagnés de Marie Picard, directrice artistique dans le champ des nouveaux médias, et Emmanuel Vergès, pionnier dans le champ des arts et des cultures numériques depuis 1995, fondateur de ZINC (Marseille), Sabrina Calvo, auteur transgenre de fictions sans genre et de David-Olivier Lartigaud, professeur spécialisé en théorie et pratique des nouveaux médias.

PARTAGER
Share with your friends










Submit
Imprimer